• Une sieste en douceur.

    Une plume qui sort de son encrier...Je viens de laisser, ma petite merveille qui s'est endormie avec moi sur le lit. Elle n'arrive pas à dormir dans son lit la journée, alors pour le moment c'est dans le notre qu'elle trouve le repos.

    Voici quelques mots posés sur nos petits tête à tête remplis de tendresse, une fois de plus il fallait qu'ils sortent.

     

     

     

    Mon petit cœur,

    Une fois encore, je viens de t’aider à trouver le sommeil pour un petit somme réparateur.

    Ce n’est pas dans ton petit cocon de nuit qu’il a lieu, mais dans le lit de papa et maman…après tout pourquoi pas si c’est ce dont tu as besoin pour te reposer.

    Beaucoup diront « Oh c’est mal »…j’ai beau chercher, je ne vois toujours pas où il peut bien ce cacher celui-ci… Car c'est un bonheur intense que l’on éprouve  à dormir avec son tout petit, le voir sombrer doucement pour trouver le repos…pour ensuite regarder ce spectacle à couper le souffle qui est d’observer la plus belle des merveilles qui existe sur cette terre.

    Lorsque tu frottes tes petits yeux, c’est qu’il est temps de faire une petite sieste, c’est alors que nous nous allongeons l’une contre l’autre pour un moment de douceur.

    Les yeux dans les yeux et les mains dans les mains tu m’observes et me dit tant de choses en silence que j’ai envie de crier au monde entier à quel point tu remplies ma vie de bonheur.

    Tes petites mimines à la peau si douce caressent doucement mes mains, puis tu les déposes sur mon visage afin de l’explorer ; les yeux, les joues, les oreilles, la bouche, tu n’oublies rien…

    Puis vient se glisser sur cette frimousse d’amour un léger sourire que je te rends immédiatement. Tu reprends mes mains dans les tiennes que tu serres avec tendresse pour te rassurer, puis tu fermes tes jolies prunelles, et glisse doucement vers le sommeil. 

    Ta respiration change, elle se fait plus régulière, plus profonde aussi, les traits de ton visage s’apaisent, et doucement je sens que la pression de tes doigts se fait moins intense.

    Je sais alors que tu viens de tomber dans les bras de Morphée pour un petit temps.

    Doucement je me dégage, je te mets en sécurité entre des coussins, et ne suis pas bien loin afin d’avoir toujours un œil sur toi.

    A toute à l'heure ma princesse et repose toi bien.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mytrile Profil de Mytrile
    Vendredi 25 Février 2011 à 16:08

    Alors ça c'est trop meugnon !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :